Suivi et soutien
Pensée positive

Tout ce que je fuis, me suit. Tout ce je fais face, s’efface !

Contactez-nous au 450.240.0404pour plus d'information

Peut-on guérir de la dépendance affective?

mercredi, 04 décembre 2013

Peut-on guérir de la dépendance affective? Je souffre tellement, je ne suis plus capable!

Sylvie, St-Sauveur

 

Le moment où l'on est capable d'admettre que l'on a une dépendance, on est automatiquement en voie de recouvrance. Je ne crois pas qu’on puisse guérir de la dépendance affective.  Par contre, on peut apprendre à bien  vivre avec cette dernière. Je vais faire référence à moi : « Quand j’ai faim et que je mange un repas de trois services, je suis comblée et je n’ai plus faim. Je ne pourrais pas manger un autre repas ». Quand un individu est en carence affective, il ferait n’importe quoi pour être aimé et reconnu. Si, en tant qu’individu vous ne vous aimez pas, vous ne vous respectez pas, vous ne vous trouvez pas désirable devant le miroir; vous ne pouvez pas demander à quelqu’un d’autre de vous aimer et de vous désirer. L’amour véritable commence par « soi-m’aime ». Un des meilleurs outils, c’est de se reconnaître, se sécuriser, se parler positivement, retrouver une place où l'on se sent bien avec soi, bâtir notre estime de soi avec des affirmations aussi simples que :

J’ai confiance en moi!

Je suis capable et digne d’être aimé!

Je suis aimable!

Il est important de trouver son autonomie affective et de rester debout en tant qu’humain. Rare sont les personnes qui veulent être en relation avec une autre personne dépendante affective. Allez-y, osez, vous êtes capable, un petit pas à la fois.

 

Pensée positive

Tout ce que je fuis, me suit. Tout ce je fais face, s’efface !

Contactez-nous au 450.240.0404pour plus d'information