Suivi et soutien
Pensée positive

Tout ce que je fuis, me suit. Tout ce je fais face, s’efface !

Contactez-nous au 450.240.0404pour plus d'information

Je suis à la recherche du bien-être intérieur suite à des évènements que j’ai vécu

jeudi, 05 décembre 2013

Bonjour Mme Demitro,
 
Suite à une émission de Victoire de l’Amour, j’ai eu envie de vous écrire pour vous parler de moi et surtout vous demander conseil. Je suis à la recherche du bien-être intérieur suite à des évènements que j’ai vécu. Je me suis fait violée à l’âge de 20 ans et je ne sais pas comment me remettre de cette épreuve. Il y a maintenant 5 ans que c’est arrivé. J’ai rencontré un homme mais quand vient le temps des moments intimes, je suis sans émotions. Je ne suis pas capable de dissocié l’agresseur de l’homme que j’aime. Mon chum me comprend et espère que je lui rends l’appareil. Auriez-vous une suggestion à me faire pour me au moins amoindrir ma douleur, et que je retrouve la joie d’être une femme dans ses bras.

Jeune apeurée des Laurentides

 

Bonjour a vous,

Je suis très touchée par votre authenticité et votre vouloir d'être libre de cette agression! Avez-vous déjà consulté pour cela, pour vous déculpabiliser et sortir de la honte de cette épreuve? Tellement important! " Un viol, c’est un comme un  meurtre, Il ne s’agit ni de désir, ni de “pulsion” : le viol n’a rien à voir avec la sexualité. C’est une violence monstrueuse, préméditée, qui utilise la sexualité comme arme. Ce que le violeur tue, c’est  la beauté de la sexualité entre des êtres amoureux. Les principaux moteurs sont brutalement stoppés. Les ailes brisées mais elles peuvent repousser ces ailes, doucement mais sûrement! L'importance c’est de savoir que votre partenaire mâle ne vous veut pas de mal et qu’il vous aime et veut votre bien! Souvent, on peut deviner des saboteurs au lieu des collaborateurs de notre vie! On ne veut pas ressentir aucune émotion la joie égale la douleur et vice versa. On devrait choisir la vie au lieu de la mort même si cela peut faire mal. Plus qu'on parle de l'épreuve plus qu'on s’en libère (la libération de parole). Ayant été victime, le désir pour nous  est culpabilisant  et on peut  "jeter le bébé avec l'eau du bain", c'est-à-dire qu'en rejetant l'abus que vous avez subi, vous rejetez en même temps tout désir, même le sien. Vous avez le droit d'être bien! Osez-vous laisser aimer. Il y a toujours l'espoir pour vous!

Pensée positive

Tout ce que je fuis, me suit. Tout ce je fais face, s’efface !

Contactez-nous au 450.240.0404pour plus d'information