Suivi et soutien
Pensée positive

Tout ce que je fuis, me suit. Tout ce je fais face, s’efface !

Contactez-nous au 450.240.0404pour plus d'information

Sœur hypocondriaque

mercredi, 04 décembre 2013

Bonjour Mme Demitro,

Je viens tout juste de terminer votre dernier livre Gitane et j'ai adoré! Personnellement je vais bien, mais ma sœur est hypocondriaque. Elle souffre énormément, lorsqu'elle a mal à la tête, elle croit avoir une tumeur au cerveau. Elle à un bouton sur la main et crois avoir un cancer de peau. Elle ne veut pas aller voir le médecin puisqu’elle a peur qu'il lui dise qu'elle est en phase terminale et qu'elle va mourir. Je ne sais pas quoi faire avec elle, cela fait plusieurs années qu'elle me parle de ses craintes avec une telle conviction. J'ai le gout de lui dire d'aller se confier à quelqu’un d'autre, mais je ne peux pas puisque c’est ma sœur unique. Que me suggérez-vous?

Huguette de Saint-Sauveur

 

Mme Huguette,

Merci pour le compliment à propos de mon livre, j'apprécie énormément.

Pour votre sœur, la maladie d'hypocondriaque est une maladie très difficile à gérer, autant pour celui qui la vie que pour son entourage. Je n'ai pas nécessairement de recette miracle à vous donner. Il y a des techniques de relaxation segment par segment calment le mental et détendent le corps. Une fois atteint l’état frontière entre veille et sommeil, caractéristique de la relaxation, chacun peut agir de façon autonome sur ses troubles hypocondriaques. La respiration est le baromètre de notre état mental. Les sujets angoissés sont dans une respiration haute, thoracique. Il faut apprendre à amplifier sa respiration abdominale par des expirations lentes et profondes, calme et régulière. Ainsi, on dispose d’une technique d’urgence pour gérer son angoisse, mais j'ai la certitude que vous devriez aider votre sœur à aller consulter des spécialistes en santé mentale, que cela soit volontaire ou par force. Consciemment ou inconsciemment elle est en train de se faire mourir à petit feu. Selon moi, vous avez besoin d'admettre votre impuissance devant la maladie. Vous pouvez lui demander de m'appeler, j'ai eu beaucoup de clients qui ont eu à vivre avec cette maladie, même si je ne suis pas spécialiste dans ce domaine. Je suis par contre convaincu d'une chose! Il y a de l'espoir et tout le monde peut s'en sortir.  Bon courage.

Pensée positive

Tout ce que je fuis, me suit. Tout ce je fais face, s’efface !

Contactez-nous au 450.240.0404pour plus d'information